Jeunesse

 Définir la jeunesse comme une priorité de notre mouvement ne relève évidemment pas d’un hasard, mais bien d’un véritable enjeu politique et social. Cette question revêt aujourd’hui un caractère particulier, d’urgence d’une part, de nécessaire lisibilité d’autre part. Nous sommes persuadés que la déconstruction de bon nombre de représentations véhiculées actuellement sur la jeunesse, est un point de passage obligé, et que notre mouvement d’éducation populaire doit jouer un rôle clé dans cette opération intellectuelle : c’est en ce sens qu’une réflexion sociologique nous paraît utile. Mais la sociologie n’est utile que si elle rencontre les terrains d’action : cette rubrique est construite dans la logique de ce croisement. Nous nous sommes arrêtés sur des ressources théoriques pertinentes pour nos fédérations - ouvrages, études, articles… - et sur des projets – actions, innovations, expérimentations, modalités de fonctionnement… -. Nous avons souhaité regarder la(les) jeunesse(s) au travers de trois entrées complémentaires : celle des caractéristiques sociologiques qui nous permettent de la(les) définir, celle de la participation et de l’engagement, celle des politiques publiques.